Le Bon Coin supprime l’annonce d’un particulier islamophobe

1

Un particulier sur le site « Le Bon Coin » a refusé de donner un cours d’anglais à Nassima* en raison de son appartenance religieuse.

Toujours selon la « méthode Ménard », c’est à partir de son nom que Natacha*, professeure particulier, a décrété que Nassima était « d’origine terroriste », avant d’expliquer qu’elle n’appliquait pas la « Chariat ».

En plus de refuser de dispenser des cours d’anglais, Natacha, maitrisant mieux l’anglais que le français, continue d’envoyer plusieurs messages à Nassima l’accusant d’être responsable d’attentats : « Fais attentats comme vous fates », « TERRORISTE », « Salle terroriste ».

Choquée par ces messages haineux, Nassima a donc décidé de saisir le CCIF.

Accompagnée par nos juristes, Nassima a décidé d’adresser une lettre de réclamation à la société Le Bon Coin.

Une lettre qui permettra à l’entreprise de prendre toutes les mesures nécessaires à l’encontre de la personne mise en cause ​afin​ que ces comportements qui dérogent aux conditions générales du site ne se reproduisent plus. 

De fait le site Le Bon Coin interdit de déposer des annonces « à caractère politique, sectaire, discriminatoire, sexiste, etc ».

Le Bon Coin a adressé une réponse favorable au CCIF.

Soucieux du maintien du respect du droit et de la non réitération de telle pratique discriminatoire, c’est à bon droit qu’il a décidé de supprimer le compte de Natacha ainsi que toutes ses annonces : « Nous avons bien pris en compte votre demande et nous vous informons que le compte de l’utilisateur mentionné dans votre courrier a été bloqué et que les annonces diffusées par celui-ci ont été supprimées par nos services ».

Le CCIF salue la réaction de l’entreprise et s’engage à ne rien laisser passer, de l’agression physique à l’islamophobie ordinaire.

*Les prénoms ont été modifiés.

Tag(s): 
Tag(s): 

Commentaires

Assalaamoualaykum, La pauvre , elle voulait faire progresser son anglais, elle est tombée sur une malade mentale. Pour l'anecdote, je donne des cours particuliers. Un jour, un élève m'a contacté. J'ai regardé son profil google plus, il y avait un publication avec Hitler et la phrase suivante en anglais ( dans le sens ) : "Imaginez le monde si Hitler détestait les musulmans ". Son professeur particulier , deux ans plus tard, fut moi-même, un musulman, mais je ne suis pas typé maghrébin Mais ça s'est très bien passé, on s'est même revu. Il a peut être changé entre temps. Al hamduliLlah

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

© 2016 CCIF. Tous droits réservés.